Notre histoire

Il suffisait d'être animé par la conviction que la navigation est en soi un plaisir, et par la volonté de partager ce plaisir, pour que naisse le Bateau-Mouche. Construit ici même, dans le Vieux-Port de Montréal, le Bateau-Mouche a été inauguré à l'occasion des Fêtes du 350e anniversaire de la ville en 1992.

Sa première saison d'opération à peine terminée, il se voyait décerner le Grand prix du Tourisme de l'Office des Congrès et du Tourisme du Grand Montréal dans la catégorie « Innovation touristique ».

En 1994, le Bateau-Mouche remportait la médaille d'argent dans le cadre du programme de reconnaissance « Les PME de la Banque Nationale ».

Deux ans plus tard, succès oblige, il fallait déjà agrandir! Dans sa nouvelle version redessinée et « sur mesure », le bateau fait 32 m de longueur. Doté d'un pont supérieur et d'un Pont terrasse extérieur, il offre à ses invités le maximum de confort, pour le pur plaisir de la navigation.

En 2012, le Bateau-Mouche a célébré ses 20 ans en dévoilant une toute nouvelle silhouette. L'ajout d'un pont terrasse "La Terrasse Chic" de 40,88 m2 (440pi2) à sa structure principale lui procure une longueur totale de 36,88 m. Voir le nouveau plan.

Grâce à son faible tirant d'eau d'à peine 60 cm (24 pouces), le Bateau-Mouche propose des trajets exclusifs dont une partie se fait dans des eaux inaccessibles aux autres bateaux.

Le Bateau-Mouche est propulsé par trois moteurs de 300 chevaux chacun. Chaque moteur actionne une turbine à eau (comme sur les motos marines) qui pompe 34 500 litres d'eau chaque minute.

Depuis 1992, le Bateau-Mouche a accueilli plus d'un million de visiteurs. On y a servi environ 400 000 repas en soirée à l'occasion de ses désormais célèbres soupers-croisières.

Le Bateau-Mouche au Vieux-Port de Montréal est une société québécoise indépendante ayant son port d’attache à Montréal. L’entreprise est la propriété de deux québécois qui ont participé à sa conception et construction.

 

Virage vert

Le Bateau-Mouche au Vieux-Port de Montréal participe à sa façon à réduire son empreinte écologique :

  • Les quatre moteurs fonctionnent au biodiesel
  • La consommation moyenne est de 1,25 litre de biodiesel par passager
  • La réduction de 33% du niveau de bruit émis par les moteurs par l’installation en 2009 de silencieux
  • Sa conformité à la nouvelle réglementation sur la prévention de la pollution d’Environnement Canada
  • Sa participation active à la gestion des matières résiduelles en collaboration avec les Quais du Vieux-Port de Montréal
  • Aucune utilisation de gobelets, assiettes ou ustensiles de plastique
  • L’emploi de produits d’entretien ou de nettoyage homologués verts. Le savon est sans phosphate.

D'où vient le nom «bateau-mouche»?

En 1863, cinq bateaux, construits au chantier naval de la Félizate, lequel était situé dans le quartier de « La Mouche » en banlieue de Lyon, furent à l'origine de l'appellation « bateau-mouche » donné à ce type particulier de bateau d'excursion.